30 octobre 2019 : quand la Course à la Mémoire fait des émules…

Qund la cour de l'Espace Mistral retrouve les ados...
Quand la cour de l’Espace Mistral retrouve les ados…

L’idée de départ paraissait farfelue …

Les trois Courses à la Mémoire organisées cet été ont démontré le contraire : c’est bel et bien un outil pédagogique utilisant un support ludique et sportif au service de la connaissance de l’histoire de notre ville et plus généralement de l’Histoire de la Deuxième guerre Mondiale, avec tous les enseignements qu’il convient d’en tirer.

Lire l’article de présentation de la Course à la Mémoire

Dans le cadre du projet Politique de la Ville « Enfants d’hier, Enfants d’aujourd’hui », le CRDA poursuit son partenariat avec le monde péri-scolaire, socio-éducatif et socio-culturel. Deux adaptations de la Course à la Mémoire, optimisées pour des participants plus divers, ont été organisées durant la période des vacances d’automne :

  • Avec le Centre Social Mas Clairanne du Trébon, (secteur Familles), le lundi 21 octobre de 14 à 16 heures, un itinéraire historique et ludique avec et pour les Familles du Trébon.
  • Avec le Centre Social Christian Chèze de Barriol ( secteur Jeunes), le lundi 28 octobre de 9h30 à 11h30, une course d’orientation pour une vingtaine de Jeunes de Barriol et leurs trois animateurs.
A la recherche de l'indice
A la recherche de l’indice !

De lieu de Mémoire en lieu de Mémoire, ils ont parcouru la ville et terminé par l’épreuve du puzzle, devenue traditionnelle !

Après un « après-midi cinéma », les jeunes de Barriol et les passeurs de Mémoire du CRDA se sont retrouvés au Centre social pour partager le goûter.

Ce sont les cachots de la Cour des Podestats qui les ont le plus impressionnés.

le message de l'Histoire
Le Message de l’Histoire

Pour les organisateurs, c’est une nouvelle fois un grand regret de constater la frustration des jeunes Arlésiens face à ces portes closes.

En marge de ces actions de contact direct avec les lieux, un groupe d’étudiants de l’IUP travaille avec le CRDA sur une possible valorisation des cachots en « réalité augmentée ». Nous devrions prochainement investir dans des « tablettes » qui permettraient de restituer les situations historiques.

Alors la Ville d’Arles nous permettra-t-elle un jour d’ouvrir enfin ces portes à nos publics ?

devant les portes closes...
Devant les portes closes…

Conduire ces jeunes de Barriol, ces familles du Trébon sur les lieux de mémoire de la ville : Deux actions par lesquelles le CRDA met les valeurs du Conseil National de la Résistance et de l’Histoire au service de la cohésion sociale dans l’Arles d’aujourd’hui.

Que croyez-vous que souhaitaient Charles Barontini, Colette Laffineur, Auguste Justamond ou Etienne Girard ?

Pour quelles libertés Pierre Caminade ou André Lornac avaient-ils combattu, si ce n’est celles d’une France et d’une Europe en paix, fortes et sereines ?

S’ils étaient encore parmi nous, qui dira qu’ils n’applaudiraient pas ce travail ?

hommage à Etienne
Hommage à Étienne

Crédit photos : Michel CASTELLANO / CRDA

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close