Mars 2020 : quand Ampère et Mistral font leur cinéma…

Ils en avaient des idées, les élèves du collège Ampère…

Depuis le mois de novembre, Ema Benestan, réalisatrice indépendante, conduisait un travail de création cinématographique avec les élèves de 3 ème. Thème : Arles pendant la Seconde guerre Mondiale.

Et quatre projets simultanés, dont l’un – quelle surprise – revisitait une situation souvent connue dans la France occupée : sous le matelas d’une voiture d’enfant, sous les pauvres rutabagas ou topinambours d’un panier de ménagère, la Résistance passait au nez et à la barbe des Allemands armes, explosifs, tracts, journaux clandestins ….

Ce mardi après midi, les élèves, leur professeure de lettres Madame Pauvert et Ema Benestan se sont retrouvés dans la cour de l’ancien collège Mistral pour le tournage de cette évocation.

Sous les arcades de la galerie qui rendaient si bien l’ambiance lourde de l’époque, on a « demandé le moteur », confirmé « ça tourne », et donné le signal « action ! », tout comme le firent Melville pour « l’Armée des Ombres » ou Claude Berri pour « Lucie Aubrac… »

Souvenons nous que le collège fut réquisitionné par les Allemands, joli clin d’œil à l’histoire.

« Coupez ! » …

Les « rushes » ( documents bruts issus du tournage) vont maintenant être re-traités pour présenter l’aspect d’images anciennes, puis les jeunes créateurs décideront des parti-pris esthétiques et techniques du montage, de l’illustration sonore, bref, de tout ce qui va transformer ces instants en un message cohérent qui porte haut les valeurs de la Résistance.

Ces séquences seront présentées au public lors d’une restitution d’ici quelques semaines, et diffusées sur ce même site. A suivre …

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close