Le mot du président pour la lettre de décembre 2022.

Le CRDA sauvé ?

Ces derniers mois les évènements n’ont pas épargné notre association, notre pérennité a été mise à mal. Le malheur d’avoir perdu notre chère présidente Josette et d’autre part la mise en œuvre imposée de la politique municipale de cession du patrimoine de la ville nous fragilise.

En effet M. le maire d’Arles nous a enjoint de quitter les lieux pour fin d’année 2022 début 2023!

Ces deux évènements ont assombri le ciel du centre.

Il a fallu réunir en urgence une AG, élire un nouveau conseil d’administration, un bureau élargi avec l’élection d’une vice-présidente Françoise et d’un président moi-même. Tout cela en un mois et tout en préparant l’année 2023 en prenant les rendez-vous nécessaires à l’instruction de nos dossiers dont le plus urgent le maintien de la mise à disposition de locaux conformes à nos missions. Pour cela nous intervenons auprès des autorités locales, départementales et régionales (maire, conseiller-e départemental-e et régional-e, préfet, recteur d’académie).

Un travail exceptionnel a alors été entrepris pour renouveler les instances directrices de notre association. Et il a fallu tout le calme et l’application de Ninou, la fougue et l’énergie de Rosy, la méthode et l’organisation de Jackie, la mémoire et le calme de Jean Pierre, la facilitation et la bienveillance de Solange et enfin la précision et les connaissances de Françoise pour mener à bien cette mission : maintenir à flot le CRDA et lui offrir une perspective. Ainsi il a été décidé d’élargir le cercle pour trouver une personnalité dans nos adhérents acceptant de prendre la présidence.

C’est dans ces circonstances d’urgence que je suis arrivé à la tête du CRDA pour reprendre un flambeau que nous ont transmis nos illustres ainés.

Le travail ne manquait pas !

Une pétition présente sur notre stand dimanche 18 septembre lors de la journée des associations a réunie plus de 180 signatures. La mise en ligne qui a suivi rencontre également une belle audience 175 signatures au moment où j’écris ces lignes.

C’est encourageant et c’est le signe que l’on nous porte de l’intérêt et que nous sommes bien reconnus et implantés dans la ville, cela nous pousse à maintenir nos efforts, à dérouler encore et encore nos missions.

Les actions pour 2023 sont sauvées : nous continuerons nos interventions dans les écoles, collèges et lycées d’Arles et Tarascon. Et je dois saluer ici le travail acharné de nos bénévoles (Marie-Jo, Liliane, Georges, Jo, Claudine, Nicole, Juju, Victoria, Christian) réalisé lors des commissions de travail installées depuis la dernière AG. Les semaines de la mémoire auront bien lieu, des sorties, des conférences et temps d’échange, et des actions de développement se feront l’année prochaine. Pour réussir toutes ces tâches nous bénéficions de la présence et du travail indispensable de notre chargée de missions Joëlle. Son travail nous est précieux soyons fiers de pouvoir employer une chargée de missions pour notre développement.

Mais même une année bien remplie, des actions bien menées notamment auprès des scolaires, une série de rencontres avec les élus où nous porterons avec solennité la parole de nos anciens héros ne suffiront pas à sauver notre installation dans des locaux municipaux adaptés. Il faudra que chaque adhérent, chaque membre du CA prenne en charge une partie de notre défense.

Alors oui, à ces conditions le CRDA VIVRA !

Yvan Laville

Yvan Laville
Président du CRDA

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close