La Lettre du CRDA – Janvier 2020

Bandeau_lettre_janvier_2020_jpg

president_3
Michel Castellano, Président du CRDA

Janvier 2020 : UN BILAN ET DES PERSPECTIVES

Chers adhérentes, adhérents, amies et amis.

Toute l’équipe du CRDA vous adresse ses vœux les plus chaleureux pour 2020.

Que l’année vous soit belle et sereine, qu’elle voie la Paix gagner du terrain dans le monde.

Et que vive la Mémoire à Arles comme elle doit vivre partout, comme tout le passé qui fait des enseignements de l’Histoire les piliers de notre démocratie et de notre liberté.

Avec l’an nouveau, voici venu le moment de jeter un regard réaliste en arrière pour éclairer celui que nous devons porter sur l’avenir.

Notre Assemblée Générale sera convoquée pour le 28 janvier à 18 heures à la Maison de la Vie Associative. Les convocations statutaires vont vous parvenir, nous comptons bien entendu sur votre présence.

Photo crda bat

2019, l’année charnière…

Deux Assemblées Générales, en 2018, ont approuvé notre réorientation.

Certaines et certains ont pu craindre la fin du Centre, sa fermeture. Neuf mois après, il n’en est rien : le Centre a non seulement survécu et assumé tous les engagements antérieurs, mais la nouvelle équipe a ouvert des horizons nouveaux.

Et force est de constater que le bilan est positif.

Les actions scolaires ont fonctionné normalement, le planning a été respecté, les témoignages attirent et fascinent élèves, parents et maîtres.

Hdv_01

Retrouvez les articles évoquant les multiples implications pédagogiques du CRDA :

Les premiers rendez-vous de 2020 sont déjà pris et ça démarre dès janvier, avec trois activités nouvelles, dont une dans un lycée.

Le travail de préparation au Concours National de la Résistance et de la Déportation a porté ses fruits. 25 élèves de Troisième du collège Ampère  sont récompensés par le 5ème prix, après une exposition présentée dans les locaux de l’Espace Mistral.

Le lycée Pasquet, avec 2 classes concernées, accède au 6ème prix. 28 élèves du collège Morel ont également participé et obtiennent le 7ème prix.

Du côté culturel, les « Semaines de la Mémoire » ont été un joli succès, avec ce superbe travail pédagogique fait à partir des témoignages, en coopération avec la ville de Tarascon et l’expo « Enfants dans la guerre » ensuite intégrée aux actions « Politique de la ville ».

001
Un jeune public attentif et réactif !

L’exposition photo  « Images d’un Maquis » a été entièrement montée et gérée par le CRDA, avec près de 400 visiteurs, une période d’ouverture en parallèle avec les Rencontres de la Photographie, une utilisation quotidienne dans le cadre de la « Rentrée en images » et un « ré-accrochage » à la Maison De la Vie Associative, en préambule à une conférence sur le débarquement de Provence.

maquis2
Dans les locaux du CRDA, l’exposition photo « Images d’un Maquis »

Jusqu’à avril 2019, le CRDA n’avait pas encore touché le monde péri-scolaire et socio-éducatif.

C’est chose faite dans le cadre de la politique de la ville, par la volonté du bureau et grâce aux compétences de notre chargée de mission salariée à mi-temps.

hommage-c3a0-etienne-scaled-2560-e1578525065629.jpg
Dans la Cour des Podestats, devant les plaques commémoratives

Des idées originales ont aidé à porter nos valeurs dans les centres sociaux, les centres d’animation de vacances, dans des lieux et vers des populations menacés souvent, et malheureusement, par les germes les plus sournois du racisme, de l’exclusion, du refus des différences.

DSC_3105
L’ arrivée de la « Course à la Mémoire », parcours thématique dans la Ville d’Arles

Le site internet est devenu le support indispensable de notre action. Nous nous efforçons de l’améliorer encore : Deux équipes d’étudiants de Master et de seconde année des Instituts Universitaires d’Arles « planchent » sur son devenir.

Tu_003

Les choix et les orientations sont larges : on pense à une mini-chaîne Youtube qui valoriserait les témoignages de nos rescapés disparus, on travaille sur des modules pédagogiques, sur le passage au numérique de l’itinéraire de mémoire…

Parlons des travaux ! L’avancée est considérable : les bureaux, le Centre de Documentation et la Bibliothèque vont s’installer dans des salles entièrement rénovées, connectées au réseau internet, claires et fonctionnelles.

Il reste encore quelques retards, malfaçons et aménagements, mais la compétence et l’efficacité des techniciens de la mairie en viendront rapidement à bout.

Tr_001

Les finances enfin : Elles sont particulièrement saines grâce à l’effort considérable de recherche de subventions nouvelles conduit par notre salariée, et grâce à l’investissement sans limites de l’équipe bénévole, à ses compétences techniques et pédagogiques, à son dévouement.

Nous finissons l’année avec une trésorerie qui permettra les investissements nécessaires aux aménagements mobiliers, et à un renouvellement du parc informatique, y compris l’achat de tablettes numériques destinées aux animations scolaires et périscolaires.

resist-une2

2020 : Un avenir pour la mémoire

Cette année commence avec un coup bas du ministre de l’Éducation : Le démembrement du réseau CANOPE.

Héritier des lointains CNDP, CRDP et CDDP, ce réseau était un des maillons indispensables entre les sources documentaires traitées par des spécialistes, historiens, chercheurs, professeur(e)s documentalistes et les élèves.

Le bout de chaîne était le Centre de Documentation et d’Information (CDI) des collèges et des lycées, là où se manifeste cette différence fondamentale : l’Histoire, c’est une matière scolaire et universitaire. La Mémoire, c’est une culture, un « état d’esprit ».

livres

Dans le champ laissé libre, nous devons craindre une marchandisation des outils-supports de Mémoire. Ce virage devrait s’accompagner de la plus grande vigilance, car, faute d’une éthique stricte et de compétences suffisantes, plus rien ne viendra garantir la rigueur historique.

Au CRDA, notre priorité ne sera jamais de « contenter le client » pour remplir les caisses.

Pour l’association, il va falloir asseoir le fonctionnement pérenne sur des compétences professionnelles salariées. L’activité doit rester au niveau où l’ont placés le travail fait dans les années antérieures et les développements apportés par l’équipe en place.

FA_001

Ce sera l’objet du projet « Un Avenir pour la Mémoire », qui va être présenté à tous les candidats aux élections municipales.

Il s’agit d’un plan sur la durée du mandat municipal pour que les financements et les partenariats permettent de disposer au plus vite des moyens humains nécessaires, mais aussi pour le potentiel de conservation, de décryptage et d’interprétation de la Mémoire, et pour la valorisation des collections.

Le recrutement d’un(e) salarié(e) à mi-temps au moins est indispensable pour que la relève soit assurée dans le domaine scolaire. Toutes les tâches administratives devront être assumées par un(e) professionnel(le) du secrétariat : les gestions de plannings, les multiples et complexes dossiers destinés aux collectivités publiques ne pourront être traités indéfiniment par les bénévoles.

C’est sur une véritable mission de service public que se positionnera le CRDA de demain.

Il devra être définitivement le partenaire-référent des structures éducatives, socio-éducatives et culturelles d’Arles et du pays d’Arles en matière de Mémoire de la Seconde guerre Mondiale et de ses conséquences, tout particulièrement humaines.

P1030081
Le CRDA présent au Forum des Partenaires du « Cahier Ressources des Actions Éducatives »

Une grande partie de notre avenir dépendra du choix que feront les Arlésiens pour leur nouvelle équipe municipale. C’est des orientations prises en matière de politique associative que dépendra l’avenir du CRDA, l’avenir de la structure de Mémoire d’Arles et du pays d’Arles.

Interpellés par le projet « Un Avenir pour la Mémoire », les candidats seront invités à se positionner sur cette question des associations qui remplissent une mission d’intérêt général.

La connaissance de cette partie de l’Histoire qui porte en elle tant de prémices et de fondements de notre société actuelle n’en serait-elle pas une ?

Garant de la conservation de l’esprit des valeurs du Conseil National de la Résistance, conscient des indispensables adaptations aux techniques sans lesquelles notre société du XXIème siècle ne fonctionne plus, l’association maintiendra les serments du retour : Plus jamais ça… Ni haine, ni oubli.

Michel Castellano

Voir la version PDF imprimable de la Lettre du CRDA de janvier 2020

 

cropped-logo-500pix-1000pix-rectangle-diagonal3.png

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close